Dans le magazine Réponses Photo No256 Daté Juillet 2013 en kiosque actuellement on peut lire : "Pour 650 millions de dollars, KODAK a cédé au fonds de pension KPP (Kodak Pension Plan, fonds des employés de KODAK en Angleterre), son plus gros créancier, une partie de ses activités d'imagerie, notamment la branche 'imagerie personnelle' (film, papier, tirages, impression de livres photo...), ainsi que les scanners et logiciels de traitement d'image.

Ces activités génèrent encore un chiffre d'affaires de 1.4 milliards de dollars !

Ainsi, KPP renonce à faire valoir ses droits, soir réclamer 2.8 milliards de dollars à KODAK, qui compte sur l'implication du KPP pour continuer la production de films et de papiers."